//Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la facture

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la facture

Comment faire une facture de bonne facture pour éviter que la facture ne soit trop salée ? Eh oui, vous l’avez deviné avec cette introduction, cet article est dédié à l’art délicat de la facturation. Qu’est-ce qu’une facture ? Quelles sont les mentions obligatoires sur une facture ? Que risquez-vous si vous les oubliez ? Et surtout, comment gérer les factures que vous recevez et celles que vous émettez ?

Qu’est-ce qu’une facture ?

Une facture est un descriptif détaillé d’une transaction passée entre un vendeur et son client. C’est un document commercial obligatoire quand le client est un professionnel qui sera ensuite traduit en comptabilité,

La facture est établie en deux exemplaires : une pour chacun. Elle doit être rédigée en langue française. Le document que vous créez en double exemplaire doit mentionner le mot “facture” pour être considéré comme une vraie facture. Le vendeur comme l’acheteur doivent conserver leur exemplaire pendant 10 ans. Mais ce n’est pas tout. Elle doit comporter un certain nombre de mentions.

Quelles sont les mentions obligatoires sur une facture ?

  • La date d’émission,
  • Le numéro de facture, unique pour chaque facture, s’insérant dans une numérotation continue et sans saut de numérotation,
  • La date de la réalisation du contrat ou de livraison des biens ou le terme de la prestation, ou le délai de paiement,
  • Le nom et l’adresse du client,
  • Le numéro individuel d’identification à la TVA pour les factures dont le montant total est supérieur à 150 € HT,
  • La description des produits ou des services vendus – quantités et prix notamment –  avec mention des prix unitaires hors taxes,
  • Les frais annexes, par exemple les frais de livraison,
  • Les taux de TVA applicables, montants détaillés et montant total de la TVA,
  • Les réductions de prix, le cas échéant,
  • Le prix total HT et TTC,
  • Les informations légales du vendeur ou du prestataire (mentions en cas de retard de paiement : Taux des pénalités de retard et mention de l’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement, etc…)

Comment enregistrer une facture en comptabilité ?

La loi n’impose pas aux dirigeants de TPE de s’équiper d’un logiciel ou d’un logiciel de facturation à proprement parler … mais elle exige le respect de conditions d’inaltérabilité (enregistrement de toutes les données relatives aux règlements, dont les factures, sans qu’elles puissent être altérées), de sécurisation, de conservation et d’archivage. Autant dire que vous avez intérêt à soigner votre enregistrement en comptabilité.

Aujourd’hui des plateformes telles que GererMaBoite proposent la comptabilisation automatique des pièces de dépenses et de recettes en facilitant leur enregistrement en comptabilité au bon endroit.

Il suffit de classer les pièces de dépenses et de recettes (factures, avoirs, ) dans la banette numérique de GererMaboite, en quelques clics, chaque pièce de dépense ou de recette est ainsi traduite en comptabilité dans les journaux comptables (achats et ventes) et au moment de l’enregistrement de leurs règlements ou de leurs encaissements, les factures sont soldées, classées dans les opérations réglées et la mise à jour comptable des opérations de trésorerie est réalisée implicitement.

Que risquez-vous si vous ne respectez pas les règles de facturation ?

Nous ne parlons pas des factures de complaisance et des factures fictives, mais des petites erreurs bêtes qui peuvent arriver. Une omission ou une inexactitude dans une facture peut donner lieu à une amende de 15€ par omission, le montant maximal de l’amende ne pouvant excéder le quart du montant qui est ou aurait dû être mentionné sur la facture. L’entreprise qui aurait oublié d’établir une facture, risque une amende de 50% du montant de la transaction facturée ou de celle qui aurait due être facturée. Cette amende peut être réduite à 5% si l’entreprise apporte la preuve que l’opération a été comptabilisée régulièrement dans les 30 jours de la mise en demeure de l’administration fiscale.

Pourquoi choisir le modèle de facture GererMaBoite ?

Pour vous éviter tous ces tracas ! Le modèle de facture que nous proposons gratuitement à nos abonnés est parfaitement réglementaire et en conformité avec la loi : numérotation automatique des pièces de manière séquentielle, enregistrement automatique des factures, intangibilité des pièces après validation… et avec votre abonnement à la plateforme, l’intégration en comptabilité est automatique. Finalement, la facturation devient simple.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !

Par | 2018-10-23T14:45:50+00:00 octobre 23rd, 2018|Dirigeants de TPE|0 commentaire

Laisser un commentaire