Un dirigeant de TPE a généralement peu de temps et un petit budget. Il n’a pas toujours de formation comptable et financière. Pourtant, il doit piloter son entreprise. Pour y parvenir, le plus simple est de mettre en place un tableau de bord pour TPE. Quels indicateurs choisir, alors que la masse de données est considérable ? Retour sur les 3 piliers du tableau de bord.

#1 La trésorerie, indicateur phare du tableau de bord pour TPE

La trésorerie est un indicateur phare du tableau de bord pour TPE. Si vous en doutez, pensez au coup de fil de votre banquier ! Connaître les liquidités dont on dispose, avoir une vue immédiate et prévisionnelle de sa trésorerie est absolument indispensable.  Cela vous permet d’anticiper. Vous pouvez par exemple prévenir votre banque en cas de difficulté passagère. Votre banque verra que vous êtes aux manettes : vous pilotez, votre banquier est rassuré.

 

 

En suivant votre tableau de bord, vous allez pouvoir optimiser votre trésorerie. Il s’agit de comprendre quels sont les encours clients non réglés : qui vous doit de l’argent ? Qui devez-vous relancer ? Avec qui devez-vous lancer une procédure de recouvrement  ? Bref si vous ne deviez retenir qu’un seul indicateur sur votre tableau de bord, ce serait celui-là !

#2 La facturation : un suivi quotidien dans le tableau de bord pour TPE

Facturer, c’est bien. Mais facturer quotidiennement, c’est mieux. En effet, plus vous réalisez votre facture tardivement, plus vous encaissez tardivement. Votre trésorerie est donc impactée. Encore faut-il pouvoir faire ses factures rapidement et simplement ! Pour savoir où vous en êtes, rien de tel que de suivre dans votre tableau de bord le chiffre d’affaires facturé et les factures placées dans un échéancier en temps réel.

 

 

#3 Suivre les en cours fournisseurs dans son tableau de bord

S’il y a un sujet chronophage pour les dirigeants des petites entreprises, c’est bien la gestion des dépenses (lien page) : factures fournisseurs et notes de frais. Pour gagner du temps, vous avez intérêt à miser sur les processus de reconnaissance et d’enregistrement, et sur les mécanismes de comptabilisation implicite. Au lieu de classer vos factures, vous pourrez suivre dans votre tableau de bord les retards fournisseurs et les factures litigieuses. 

 

Vue-echancier-fournisseurs

Il est toujours possible d’incorporer d’autre indicateurs dans le tableau de bord pour TPE. Cela dit, en vous concentrant sur la trésorerie, le chiffre d’affaires facturé et les retards fournisseurs, vous donnez toutes les chances à votre TPE de décoller !