Comment maîtriser sa trésorerie ?

D’après la banque de France, 54 000 TPME ont mis la clé sous la porte l’année dernière. Pour 20% d’entre elles, c’est lié à un problème de trésorerie. C’est dire à quel point il est important, pour un entrepreneur, de surveiller sa trésorerie en permanence, et d’agir avant “d’être dans le rouge”.

Qu’est ce que la trésorerie et pourquoi c’est essentiel ?

Au sens strict, la trésorerie, c’est l’ensemble des sommes d’argent, soit en caisse, soit en banque, dont vous pouvez disposer immédiatement. Pour une entreprise, c’est fondamental. L’entreprise doit avoir les ressources pour tenir ses engagements : verser les salaires, payer les charges, les fournisseurs… Une entreprise qui ne le ferait pas serait déclarée en cessation de paiement et pourrait être liquidée. Autant l’éviter en surveillant la trésorerie immédiate et prévisionnelle de l’entreprise.

Que faut-il surveiller pour maintenir sa trésorerie à flots ?

Plusieurs causes expliquent une mauvaise trésorerie, mais il est toujours possible d’agir sur certaines d’entre elles. Deux exemples.

Les délais de paiement

Vos clients tardent à vous payer et vos fournisseurs réclament à être payés de plus en plus tôt. Bref, l’allongement des délais de paiement des uns et le raccourcissement des délais des autres ne font pas votre affaire. Vous pouvez agir en facturant dès la fin de votre prestation. N’attendez pas un mois avant de faire vos factures, parce que vous avez “réservé du temps pour l’administratif et la compta.” Plus vous facturez tôt, plus vous serez payés tôt. Et ça, c’est bon pour la trésorerie.

La gestion de stock

Toutes les marchandises en stock sont autant de liquidités qui ne sont pas sur votre compte bancaire. Le stock a donc un impact sur la trésorerie. Mais si vous optez pour une gestion de stock fine, avec le juste niveau de stock, vous protégez votre trésorerie.

Quels sont les objectifs de trésorerie que je dois me donner ?

Avoir une démarche prévisionnelle…

Connaître sa trésorerie à l’instant T c’est bien. Pouvoir anticiper c’est mieux. Le dirigeant d’entreprise a intérêt à connaître ses besoins de liquidités sur les mois à venir, voire sur l’année à venir. Mieux vaut en effet prévenir que guérir. Si vous prévoyez que vous allez être “dans le rouge”, vous allez pouvoir déclencher un plan d’action et faire les ajustements nécessaires.

 

trésorerie

 

… pour fluidifier la relation avec son banquier

Vous connaissez vos prévisions. Vous pouvez donc avertir votre banquier en cas de trésorerie tendue et partager votre plan d’action. Vous montrez que vous maîtrisez la situation et que vous avez des solutions. Dans ce contexte, votre banquier peut devenir un véritable partenaire.

 

Bref pour une petite entreprise, choisir un outil qui permet de piloter sa trésorerie court, moyen et long terme n’est pas un luxe. C’est même une condition de survie.

Visuel melissa-walker-horn on unsplash

Je partage cet article

par | 25 septembre 2019 | Dirigeants de TPE | 0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *