Automatiser sa comptabilité : voilà qui fait rêver ! Quand on connaît le temps passé par les entrepreneurs en comptabilité et en gestion administrative (en moyenne 2 jours par mois) on comprend le besoin d’optimisation. Votre décision est prise ? Vous automatisez ? Reste à savoir comment faire. Le tour des points clés à surveiller quand vous vous lancez.

 

Automatisation de la saisie comptable

Le temps où vous deviez saisir les pièces de dépenses une par une est loin derrière vous. Aujourd’hui, vous vivez avec un smartphone greffé à votre main, et c’est tant mieux pour votre comptabilité. 

Au lieu de saisir des montants, des noms de fournisseurs, des dates d’échéances et identifier le bon compte dans le plan comptable général… vous pouvez tout simplement photographier les factures fournisseurs et autres pièces de dépenses comme les notes de frais… puis laisser l’intelligence comptable travailler pour vous et imputer votre pièce de dépense correctement. Pratique non ? 

Certaines plateformes de gestion vont encore plus loin récupérant vos factures sur les sites de vos fournisseurs. Plus besoin de chercher dans des piles de documents ou des bannettes débordantes la bonne facture.

En résumé, le 1er point clé à surveiller lorsque vous automatisez votre comptabilité, c’est la possibilité, offerte par votre logiciel de gestion ou votre plateforme de gestion, de photographier ou de scanner les factures fournisseurs au lieu de les saisir !

 

Automatisation des processus comptables

L’expression “automatisation des processus comptables” peut sembler barbare. Mais l’idée est assez simple. Votre plateforme de gestion va travailler pour vous en créant une chaîne continue et traçable. Par exemple, un devis sera transformé en facture client en deux clics. Votre paiement tarde ? Vous pourrez relancer votre débiteur en un clic. Votre débiteur fait le mort ? Vous pourrez déclencher les foudres des huissiers en un clic. Vous n’aurez pas à chercher quelle facture correspond à quel devis, ni faire le tri des clients en retard de paiement puisque le processus est automatisé.

Quels sont les processus que vous pouvez automatiser ? Dans l’absolu, ils sont nombreux ! Trois processus clés pour les petites entreprises sont automatisables relativement facilement : la gestion des dépenses, la gestion des stocks et la gestion des recettes.

Mais pour un dirigeant de petite entreprise, le plus simple reste d’identifier ce qui est le plus consommateur en temps pour lui et où sa valeur ajoutée est faible. Vous n’avez peut-être pas besoin d’automatiser tous les processus comptables. Réfléchissez à ce qui vous prends le plus de temps pour une valeur limitée. 

2e point clé : vérifiez que les processus importants pour vous (beaucoup de temps, peu de valeur) sont pris en charge par votre logiciel de comptabilité ou par votre plateforme de gestion

 

Automatisation du rapprochement bancaire

 

Rapprochement-bancaire-automatique

Rapprochement bancaire automatique

Pensez à ce qui vous prend du temps quand vous dirigez une petite entreprise. Pointer ce que vous avez en comptabilité et ce que vous avez en banque est sûrement long et fastidieux. Si vous souhaitez automatiser votre comptabilité, vous pouvez vous diriger vers un logiciel de gestion qui automatise le rapprochement bancaire. En un clic, vous identifiez les écritures qui diffèrent de vos relevés. Vous gagnez en temps et en fiabilité.

3e point clé : investissez dans le rapprochement bancaire automatique pour plus de fiabilité.

Un entrepreneur n’est bien évidemment pas obligé de tout automatiser et peut souhaiter garder la main. Cela étant, automatiser la saisie des pièces comptables, la gestion des dépenses, la gestion des recettes et le rapprochement bancaire, c’est l’assurance d’un gain en fiabilité et en temps.

 

 

Photo by Rock’n Roll Monkey on Unsplash